Ingell, 16 ans

Publié le 18 Mars 2011

Fin de journée de consultation, je suis fatiguée, j'ai envie de me frotter les yeux, de ce geste ancestral qui veut dire "je veux aller faire dodo maintenant". Mais il n'est pas encore temps de rentrer, il reste une consultation : Ingell.

Sa mère l'accompagne. Elle ne parle pas un mot de français. Ingell se débrouille pour me décrire ses douleurs abdominales. Ingell a une grande mèche devant le visage qui cache ses yeux. Parfois un soufflement buccal fait remonter la mèche qui retombe inexorablement sur son visage. L'interrogatoire n'est pas inquiétant mais ne m'oriente pas beaucoup. Les difficultés linguistiques et la force d'inertie d'Ingell me limitent. J'espère beaucoup de l'examen.

Ingell mets un temps infini à se déshabiller et monte sur la balance, l'obésité est importante. Celle de sa mère aussi d'ailleurs. M'enfin bref, ce n'est pas le moment de divaguer sur la cause des obésités familiales : d'origine génétique ou due à une mauvaise hygiène de vie familiale, débat qui agite le net. A l'examen, je pencherai plutôt pour une constipation. Mon cerveau réfléchit. Je regarde les longs cheveux, les seins, la peau glabre, le surpoids. Je lui demande à quand remontent ses dernières règles. Et au bout de quelques secondes : "meuh je suis un garçon". Là, j'ai envie de devenir une souris et de disparaitre sous terre. Je bafouille des excuses auxquelles je ne crois pas moi-même, comme quoi son prénom m'a induit en erreur, comme quoi j'avais bien vu qu'il était un garçon. Mouahaha. Crédibilité zéro.

Nous retournons au bureau. J'explique que je pense qu'il est constipé. Il me demande Google Traductor (pourtant il va au collège en france mais bon). GT ne traduit pas très bien mais son père est dans la voiture et il parle français. Il part le chercher. Au bout de longues minutes pendant lesquelles sa mère est restée sans bouger sur sa chaise, son père arrive. Il est gros comme sa femme et son fils réunis. Je lui explique. Il me dit que son fils qui n'est d'ailleurs toujours pas revenu fait caca tous les jours. Je doute qu'il connaisse la fréquence des cacas d'un ado de 16 ans... J'imprime l'ordonnance. Ingell réapparait. Après une conférence familiale à laquelle je ne comprends rien, on m'informe qu'effectivement, il ne va pas à la selle tous les jours. Le diagnostic est confirmé.

J'ai confondu un garçon avec une fille. Une succession de facteurs : c'était le dernier patient alors je n'ai pas regardé sur le Mac si je devais appeler un homme ou une femme, j'étais fatiguée (mais bon ça n'excuse pas hein), j'ai été perturbée par un prénom que je ne connaissais pas et par l'absence de caractères sexuels secondaires masculins... Et voilà comment j'ai demandé à un garçon s'il avait des risques d'être enceinte.

Bravo!

 

Rédigé par Fluorette

Publié dans #Patients

Repost 0
Commenter cet article

cyberdoc82 15/07/2012 19:09

Merci Fluorette, j'ai bien ri de ta confusion. Cela m'arrive et je ne sais plus ou me mettre aussi.

Zouk 22/03/2011 21:10


La constipation seule responsable d'obésité c'est possible ? Je ne savais pas...


Fluorette 23/03/2011 09:13



J'ai écrit ça? Non, par contre l'alimentation totalement déséquilibrée semble être une bonne cause commune. Mais la famille entière devrait changer d'alimentation. Dur Dur



AntoineVe 21/03/2011 22:24


Hier, dans la salle d'attente, j'appelle «Mlle XYZ Camille», sauf que c'était monsieur... Eh oui ça arrive avec certains prénoms :)


Fluorette 22/03/2011 09:36



Sur ce logiciel il y a une petite case "monsieur" ou "madame". Bon si elle n'est pas ou mal cochée forcément ça ne va pas :-)



Anais 19/03/2011 11:10


Pauvre gamin ...
Méchant docteur ! Mééééchant !! MDR


Fluorette 20/03/2011 12:45



Pardon!



Babeth 18/03/2011 23:08


Euh... pouet... un grand moment de solitude j'imagine :-)