Publié le 14 Mai 2013

Nous sommes assises dans sa cuisine. Il y a trop de choses sur la table, j'ai dû me faire une petite place pour poser mes affaires. Elle m'explique que les douleurs sont là, un peu plus fortes que le mois dernier. Elle pense que c'est le temps. Nous savons toutes les deux que ces douleurs ne la gênent pas tant que ça, en grande partie parce qu'elle ne s'écoute pas. Quand je suis arrivée elle nettoyait le perron à grande eau. Il fait un peu froid dans cette cuisine, elle vient d'aérer, elle m'a déjà expliqué une des fois précédentes que c'est grâce à tout ça qu'elle est encore là. L'aération, l'activité, le secret de la vieillesse en bonne forme...

Je souris et avant que je lui réponde, elle enchaîne "mais nous n'allons rien faire, hein". Je confirme. Et j'ajoute que j'ai l'impression qu'elle s'est voûtée cet hiver, plus qu'avant et que c'est assez logique qu'elle ait mal. Ça doit sacrément se tasser dans ses vertèbres. Elle poursuit, non elle n'est pas allée chez le cardiologue même si elle m'avait promis qu'elle irait au printemps, de toute façon pour quoi faire, elle pense que je gère tout ça très bien. J'ai peu d'arguments à lui opposer...

Elle me dit qu'elle est fatiguée. Elle répète plusieurs fois qu'elle est vieille. Et bientôt plus encore car son anniversaire approche. Dans un sourire, elle me glisse qu'elle aimerait mourir dans son sommeil. Elle me demande ce que j'en pense, si ce serait mieux comme ça. Je bredouille un oui, ça serait mieux, je me sens un peu con face à cette question. Elle poursuit, mourir elle y pense, elle sait que ça va venir, elle a vécu assez longtemps, ça l'embêterait bien d'aller à l'hôpital. Elle change de sujet et me raconte les derniers potins du village.

Quand je sors de chez elle, je regarde le ciel. Oui, elle va mourir. Et si je crois qu'elle fêtera son prochain anniversaire, je ne pense pas qu'elle verra le suivant. Quel que soit le moment où ça arrivera, j'espère que ce sera comme elle le souhaite.

Voir les commentaires

Rédigé par Fluorette

Publié dans #Patients

Repost0