Pas de soleil sur la normandie

Publié le 2 Février 2011

Tu n'aimes pas les journées où tu tiens les murs du cabinet. Peu de patients vus. Pas de visite pour occuper ton début d'après midi. Pour l'instant toujours personne en salle d'attente. Travaux dans le hall de l'immeuble du cabinet : perceuse et bruits à rendre fou. Tu aimerais ranger ce cabinet où le bordel est roi et où il est dangereux d'ouvrir un placard. Sans rire!

 

Tu as envie de rentrer. Tu es fatiguée. Les palpitations et bouffées d'angoisse de la nuit dernière t'ont épuisée. Tu regrettes d'avoir pris un peu plus de betabloquant que d'habitude cette nuit. Là ton pouls est trop normal, c'est inhabituel et ça n'arrange pas ta fatigue.

 

Bon côté des choses, le manque de patients a permis de régler le problème déclenchant : nouvelle voiture trouvée, propriétaire d'accord pour te la vendre un dimanche malgré la fermeture des banques de façon à l'avoir avant la vente de la tienne dans 15 jours, argent débloqué demain pour l'achat, le chèque de banque sera prêt.

Problème ridicule quand tu y penses (certains ont de vrais problèmes héhéhé), au pire tu n'aurais pas eu de voiture quelques jours, tu aurais pu aller bosser en vélo. Bien sûr ça ne serait pas évident : c'est loin et pour les visites ça serait impossible. Mais elle pourrait tout aussi bien être en panne. Ca arrive.

Tu ne parviens pas à mettre assez de distance. Tu prends toujours tout trop à coeur. Ca te rendrait malade de ne pas pouvoir aller travailler. Ca ne se fait pas, vis à vis de toi, de celui que tu remplaces, des patients. Même avec 40° et mal partout, tu bosses avec un masque. Pourtant tu dis à tes patients que les imprévus ça arrive, qu'il ne faut pas se rendre malade, que le boulot n'est pas tout, que quand on est malade on se repose et blablabla. Tu sais que d'autres médecins sont comme toi.

Les cordonniers sont les plus mal chaussés!

 

Et puis ces règles qui arrivent avec 8 jours d'avance. Surement à cause du stress. Une légère déception de ne pas avoir atteint les 27 jours de la dernière fois. Et puis il t'a dit avant que tu partes avec les yeux qui souriaient : quand on se reverra, tu seras peut-être enceinte. Ce soir tu entendras sa déception, plus forte que la tienne. Tu n'as pas envie de lui dire.

 

Il reste une petite amertume de vendre cette voiture que tu aimes tant. Choix un peu trop raisonnable.

Il y a cette petite déception de ne pas être enceinte.

Il y a cette envie de ne jamais retourner chez vous malgré le désir de retrouver Mr Poilu.

 

Vivement cette nuit. Qu'elle soit meilleure que la précédente.

 

Tu as envie que quelqu'un te serre dans ses bras.

Tu crois toujours qu'il ne te manquera pas. Tu crois toujours que tu n'as besoin de personne.

Pourtant il aurait souri, se serait moqué de ton angoisse, il t'aurait rappelé que "les cimetières sont remplis de gens indispensables", ça t'aurait fait sourire, il t'aurait serré fort et t'aurait apaisée.

Espèce de nouille trop fière, va!

 

Rédigé par Fluorette

Publié dans #Ma petite vie

Repost 0
Commenter cet article

Docmam 15/09/2011 20:38


Marrant je me fais les mêmes réflexions... j'aimerais bien aller au cabinet en vélo, mais comment je gère les urgences et les visites...
Et ce matin, je me suis dit la même chose : le test est négatif... ben au moins je pourrais boire une bonne bière ;)


zut 04/02/2011 19:24


Roulez plus vite...


zutiste 04/02/2011 07:14


Mon médecin y vient en vélo.
Un vrai, avec un siège bébé dessus.
Et mème quand il fait froid.
Et c'est pas la place qui manque pour se garer.


Fluorette 04/02/2011 08:06






J'adorerais. Mais en pleine campagne les visites parfois sont tellement loin! Et je me demande toujours comment gérer pour une urgence



Guillaume 03/02/2011 09:56


Mauvaise réponse, penser à soi est nécessaire.
La culpabilité et la négation de ses propres soucis est une maladie grave et pernicieuse, qui touche beaucoup de soignants. Ici, c'est ton territoire, donc c'est toi qui reçois les bonnes ondes
:-)

(( merci quand même pour le soutien ))


Fluorette 03/02/2011 10:28



Merci beaucoup.


Tu as pleinement raison.



Guillaume 03/02/2011 06:57


Un wagon d'ondes positives.


Fluorette 03/02/2011 09:45



Quand je pense à toin j'ai  un peu honte de mes petits problèmes! Je te le renvoie