Brève

Publié le 6 Août 2013

- Comment ça va Monsieur?

- Oh ça va.

- Z'êtes sur? Vous râlez jamais, vous avez le droit de vous plaindre vous savez, je suis aussi là pour ça.

- Râler, ça servirait à quoi? Qu'est-ce que ça changerait docteur?

Et il me regarde avec ses grands yeux tristes au milieu de son visage si maigre... Et il me sourit.

Mr CancerMétastasesDouleurs. Résigné. Fier.

Une histoire de vie si triste. Une bonté qui rayonne.

Une leçon de vie à lui tout seul.

Une claque dans ma pomme. A chaque fois.

Rédigé par Fluorette

Repost 0
Commenter cet article

Laura 12/08/2013 15:12

La plainte, comme la colère, la haine, l'envie, est un état d'esprit qui nuit à l'esprit humain. La personne s'enferme dans son malheur et ne voit plus que lui. Cet homme a tout compris. Il y a des gens qui auraient pu prendre cela comme de la résignation, mais c'est au contraire la meilleure façon de vivre la tête haute. Merci pour ce partage.

Johann 07/08/2013 12:21

Claire, la fille aux craies, m'a obligé a hurler à chaque fois que j'entends ou que je lis "leçon de vie" : ET MON CUL C'EST DU POULET ?!!! Elle me manque.

Tiens : http://filleauxcraies.free.fr/?p=1605

Johann 07/08/2013 18:31

Oui, j'essaie chaque soir de faire un débriefing de mes pires situations de la journée sous l'angle humoristique. Ça aide un peu.

Fluorette 07/08/2013 18:29

Drôle.. Il vaut mieux le voir comme ça. Bon courage :)

Johann 07/08/2013 12:49

Bienvenue au club, Doc. Je t'échange des patients contre mes gosses en conseil de discipline. On devrait faire des journées d'échange, ça serait drôllllllle :p

Fluorette 07/08/2013 12:42

Certains jours, je me le demande...

Johann 07/08/2013 12:40

Ah non, ne me force pas à le crier à nouveau ! Je ne sais pas comment tu fais pour faire ce métier de dingue. Sérieux.

eric bottelin 07/08/2013 11:35

chere consoeur
ton style est inimitable!
tes écrits font mouche
je pense que tu devrais passer à la rédaction d 'un livre
longue vie à ton blog et a bientot dans les bonnes librairies!
eric

Mentalo 06/08/2013 13:45

Parfois je me demande si ce n'est pas ceux qui souffrent le plus qui râlent le moins ;-)
Ma voisine, 90 ans, a perdu 4 de ses fils, adultes. Elle porte le deuil, toute en noir, pendant six longs mois, à l'ancienne, mais jamais elle ne geint.

armance 06/08/2013 12:05

J'ai connu un patient de cette trempe là.
Il a travaillé pendant tous ses traitements, il trouvait son métier bien plus passionnant que sa maladie.
Notre seul regret: il est parti quelques jours avant la naissance de ma dernière fille, il aurait aimé la connaître...