Les petits riens

Publié le 23 Mars 2012

 

Descendre l'escalier les yeux encore fermés, éviter de marcher sur Vanille et Chocolat qui zig-zaguent, leur servir de la pâtée pour qu'ils arrêtent de miauler, pas trop pour ne plus entendre la véto dire qu'ils sont trop gros, prendre mon petit déjeuner le matin en regardant par le fenêtre le soleil qui se lève, les regarder manger, lire en buvant mon thé, puis aller me doucher.

Courir au milieu des champs et être surprise par l'arrosage des maïs. En rire.

Téléphoner à mon frère. Ecouter ses doutes, sa rebellion contre le système. Penser que c'est une tête de mule. Parfois raccrocher sans avoir parlé. Savoir qu'il en avait besoin et que la prochaine fois, ce sera moi qui parlerai, qu'il sera une bonne écoute et que je serai surprise comme chaque fois de sa maturité.

Ouvrir la boîte aux lettres et y trouver une carte postale. Regarder l'image ou la photo, la détailler. Savourer chaque mot écrit.

Appeler mon frère. Entendre sans qu'il le dise sa solitude, avoir mal pour lui. Dire ce qu'il faut pour essayer de gonfler son ego. Lui rappeler qu'il est quelqu'un de bien. Se demander comment nous pouvons être si différents et pourquoi malgré tous ses amis, il me semble si seul.

S'assoir sur la terrasse, boire un verre de rosé, regarder Mr Poilu se goinfrer de bretzels comme d'une drogue, profiter du soleil couchant.

Descendre de la voiture et voir Vanille courir vers moi, miauler et se frotter sur mes pieds.

Appeler mon papa. Ecouter toutes ses théories sur le climat, l'économie, mes frères... Lui parler de ma vie, de mes difficultés, de mes doutes. Avoir la bizarre impression que c'est lui qui me comprend le mieux alors que j'ai toujours eu l'impression qu'il ne m'aimait pas.

Voir la voiture de Mr Poilu garée devant la maison du bout de la rue et sourire parce qu'il sera là quand j'ouvrirai la porte.

Recevoir un texto d'Alibabette, le relire plusieurs fois. Me sentir mieux.

Courir sous la pluie de la voiture à la porte ou l'inverse, surtout quand je suis en sandalettes et sentir l'eau couler dans mon cou et entre mes orteils.

Etre devant la porte de la maison, écouter la musique qui vient de l'intérieur, glisser la clé dans la serrure.

Téléphoner à l'Erudit. Lui raconter mes misères professionnelles. Ecouter les siennes. Regretter qu'on ne puisse plus aller manger des sushis ensemble toutes les semaines.

Trier les photos des vacances, les ranger dans l'album virtuel, l'envoyer pour impression et attendre. Longtemps. Le trouver dans la boîte, le déballer, le feuilleter, se souvenir, sourire, avoir les larmes aux yeux.

Sentir les bras de Mr Poilu autour de moi et m'endormir.

Secouer les lapins crétins en peluche pendant que Vanille les torture. 

Faire un super-score à DJ Hero et exploser David Guetta.

Déchiffrer une partition, me retourner vers Mr Poilu, lui demander s'il pense qu'il peut rythmer un peu le truc, jouer ensemble, l'entendre chanter, ne plus l'entendre car le rythme est devenu trop difficile pour qu'il fasse 2 choses à la fois.

S'arrêter sur un bord de route gouter du vin nouveau à un gars qui s'est installé là le dimanche. En acheter un bidon.

Préparer la gelée de coings. Se dire devant la marmite que c'était un peu couillon d'avoir jeté des bocaux.

Faire du vélo sous le soleil alors que c'est l'automne.

 

 

Rédigé par Fluorette

Publié dans #Ma petite vie

Repost 0
Commenter cet article

GIFman 29/03/2012 17:09

Bonjour
un petit coucou en passant sur ton joli blog
j'espère qu'il fais aussi beau chez toi que chez moi
bonne journée

à bientôt

( le blog ou il y a des milliers de gifs )

demoisellelibellule 24/03/2012 16:02

Il faut savoir profiter et savourer de tels instants. Difficile de s'arrêter, de prendre le temps. Tu décris fort bien ces petits riens qu'on ne remarque plus parfois tant la vie est trépidante.
Merci de nous rappeler qu'une journée peut être truffée d'instants simples mais de pur bonheur.

wain" 23/03/2012 21:32

le printemps a du bon...les petits riens y éclosent en petits bonheurs, après avoir pris le tps nécessaire pour prendre leurs racines...
ça fait plaisir à lire :)

zut 23/03/2012 09:24

Manque des mots : ipad, ipod, pc, console,twitter, etc...

Ah ben oui, c'est un vieux post du temps ou les choses simples avaient encore de la valeur.
Mais ça doit faire longtemps.

M'a fait rêver ce post.