Les parcs américains

Publié le 13 Juin 2011

Après le Grand Canyon, nous avons randonné à travers différents parcs.

A pied, c'est exceptionnel. Les rangers fournissent cartes en conseils pour profiter un maximum.

Crapahuter dans les cailloux, comme Ebenezer Bryce dans le canyon qui aujourd'hui porte son nom à l'époque de la conquête de l'Ouest, mais sans l'âne qui l'accompagnait toujours (je pourrais faire une mauvais blague sur mon âne à moi mais je vais me retenir, pourtant ça me brule hein, heureusement qu'il ne me lit pas).

P1040633

USA (823)

Marcher au milieu des parois abruptes et cheminées de fée, protégés du soleil

 

Vouloir imiter John Wayne dans Monument Valley. Rouler entre les monuments naturels en mangeant de la poussière, s'arrêter pour discuter avec les Indiens, marchands qui essayent de rester des artistes et qui sont surtout de très bons négociateurs. 

P1040434

Au fond, si vous utilisez une loupe, vous pourrez voir Mr Poilu

 

Découvrir Arches Park et combien la nature est joueuse dans ses créations :

 

USA (996)

Si vous prenez une loupe, vous verrez mon visage, épuisé assoiffé et affamé et vous constaterez que je suis vêtue comme un sac à patates, un sac avec un bob

 

USA (985)

Et non, je ne suis pas tombée dans les ravins!

 

Après ça, j'ai eu droit à une barre de boeuf séché et du Powerade... Les joies de la bouffe américaine. En 3 semaines j'ai perdu 3 kilos, au pays de l'obésité. J'ai eu sacrément la dalle là bas. La faute aux randos costaudes et à une organisation assez foireuse de notre part.

 On ne peut pas se rendre compte pleinement de la beauté et de la dureté de ces paysages, du courage qu'il a fallu à certains pour s'y installer, de l'impossibilité encore actuellement d'exploiter ces terres ou même d'y vivre si on n'a pas traversé ces reliefs à pied.

  

Après avoir souffert dans ces terres lunaires, je me suis assise pour contempler ça :

USA (945)

 

Mr Poilu était en train de gambader et de déplacer des cailloux derrière moi. L'homme à côté de moi m'a dit "what a wonderful view" puis il est parti. Je me suis retrouvée seule, dans une petite brise, sous un soleil de plomb. Et pour la première fois de ma vie, je me suis sentie vivante. A 29 ans, j'ai eu l'impression de voir et de respirer pour la première fois. A 29 ans, je suis née, devant un gouffre surmonté d'une arche, dans un autre pays que le mien. Dans le silence et les yeux brillants. 

 

 

Il y a eu d'autres parcs, d'autres villes, d'autres lieux magnifiques mais je n'ai retrouvé qu'avant-hier cette sensation, moins intensément mais si agréablement, face à un océan déchainé qui tape inlassablement contre les formations rocheuses de la Great Ocean Road. Ca fait beaucoup de bien. Bizarre de devoir être si loin pour lacher prise. Bizarre qu'il faille 15 jours pour oublier d'où on vient et pourquoi. Juste profiter de l'instant. Et suivre leur conseil : "Enjoy!"

 

 

 

PS : ce sont de petits posts. Ils sont incomplets. Ils ne reflètent pas tout ce qu'on peut voir là bas. L'ouest américain est vaste, sauvage et attachant (et pas très cher) Allez-y!

 

Rédigé par Fluorette

Publié dans #Ma petite vie

Repost 0
Commenter cet article

wain" 21/06/2011 16:11


oui c'est une chance, et je l'apprécie à sa juste mesure :-)
d'un autre côté, j'irais bien faire un petit tour de l'autre côté de l'Atlantique ou du Pacifique...mais ce n'est pas prévu à court terme... (j'ai eu la chance -encore- d'aller au pays des
kiwis...j'en rêve encore... ) !
vivement le prochain billet :-)


wain" 17/06/2011 14:44


l'Ouest américain est unique, inimaginable dans ses extrêmes quand on ne l'a pas vu, humé, foulé... alors seulement on comprend pourquoi il est devenu mythe...
la terre, la mer...ont cette capacité à nous faire "être", je trouve... j'ai la chance de vivre entre terre et mer, et pas un jour ne passe sans que je la déguste, le temps de quelques
respirations... je vous souhaite de pouvoir le faire très souvent !


Fluorette 21/06/2011 12:38



C'est exactement ça : les extremes et le mythe


Quant à la mer, elle me manque tous les jours. Son air, son bruit, ses rives... Comme vous avez de la chance!



John Snow 14/06/2011 01:11


Hep, vous, de l'autre côté de la planète!
Je donnerai 3 coups de balai à terre demain vers 15h. Collez une oreille au sol et dites moi si vous entendez quelque chose!
On verra si elle marche vraiment, cette ruse de sioux...

A bientôt.


Fluorette 17/06/2011 14:09



Rien entendu! Rien senti! Avec un plus gros balai?


On ré-essaira la prochaine fois que je partirai 



nfkb 13/06/2011 14:26


Content de continuer à te lire :)

Et oui il faut de la maturité pour apprendre à juste profiter du paysage, on ne nous apprend pas ça à l'école...

Et je plussoie sur la nécessité de prendre du temps pour se déconnecter

La bisette