Les marchands de tapis

Publié le 28 Janvier 2011

Il vous tend la main :

  • Bonjour. J'ai préparé le devis avec ce que vous vouliez. Donc après votre mail, je me suis rendu compte que la version Rossignol apporte ce que vous souhaitez. Je vais vous montrer ça dans mon bureau

  • Bonjour. Ok, allons voir

Il vous fait assoir dans le bureau. Ça tombe bien, vous êtes fatigués, c'est dimanche matin, vous êtes sortis hier, vous n'avez pas encore déjeuné. Et toi quand tu ne déjeunes pas, ça ne va pas. Mais le vendeur t'a appelé hier et tu as promis. Mr Poilu a ronchonné mais vous êtes quand même allés. Il vous montre le dépliant Rossignol.

  • Donc voilà : c'est la version XTR, il y a le pack clim et le Grip Control.

Il sort le papier, t'explique le prix, la réduction qu'ils font. Mais tu as changé d'avis, il y a des choses que vous souhaitez en plus.

  • Et pour la couleur?

  • On ne sait plus.

  • Venez je vais vous montrer.

Il vous fait sortir dans le parc auto. Tu as l'impression de faire une randonnée à chercher des animaux sauvages. Il fait froid.

  • Alors là le bleu tivoli. Là bas je vois un noir. Tout au fond, le sable. Ah par là, il y a le gris foncé.

  • Gris c'est moche.

  • Ici il y a un vert

  • Le vert est moche, vraiment. Ben noir, finalement c'est pas mal.

  • Oui mais on avait dit qu'on arrêtait les voitures noires.

  • Oui mais c'est joli. Ou alors bleu tivoli

  • Mais avec le noir, le bas de caisse ressort mieux

  • Bon alors noir, de toute façon on a déjà le kit retouches!

Il rit. Toi aussi. Vous savez que noir ce n'est pas une bonne idée. Mais tu détestes le gris, tellement pratique, tellement salissable et tellement triste.

Vous rentrez. Finalement noir ça vous plait, ça brille. Et puis c'est moins cher. Vous êtes un peu radins tous les deux, non?

  • Alors noir. Y a-t-il une autre option à ajouter?

  • Le connecting box, ça paraît bien, en plus mon oreillette est morte. Et puis le pack urbain, pour le volet arrière. On est d'accord que le toit en verre est associé aux boites aux plafonds?

  • Oui

  • Donc on ne pourra plus mettre nos snows, donc non.

  • Autre chose?

  • Je pense que c'est bon.

Là tu es toute excitée. Cette voiture te plait. Oh bien sur, ce n'est pas un cabriolet, mais c'est fonctionnel et c'est ce que vous vouliez. Les voitures de frime, tu as décidé d'arrêter. Tes yeux brillent, Mr Poilu le voit. Lui aussi a l'air emballé. C'est un peu idiot, il y a une paire de ski avec cette voiture, tu préfèrerais un snowboard.

Le vendeur imprime un récapitulatif. Et gribouille au crayon par dessus.

  • Alors le prix normal ça ferait ça. Et la réduction comme vous êtes indépendant, ça fait ça. 

  • Mmh

    - Alors vraiment parce que c'est vous, on peut faire ce prix.

    - Mmh

Vous aviez convenu avant de partir de la maison que pour un peu moins, vous auriez signé. Oui mais...

  • Maintenant, j'ai besoin de savoir si vous êtes prêts à signer aujourd'hui, parce que là c'est portes ouvertes alors on a une réduction spéciale si je demande à mon chef.

  • Ben on n'était pas partis pour mais si le prix est correct, on pourrait.

Tu es toujours sur un nuage. Tu y crois maintenant, il t'a mis l'eau à la bouche.

Le vendeur chuchote :

  • Je vais voir avec mon chef si on peut baisser le prix, je reviens

Tu trouves ça ridicule, il y a des micros? Les aliens vous observent? Il revient. Il vous propose un café. Oui, vous en avez bien besoin. Il sort son porte-monnaie et va en chercher. Comme s'il payait les cafés. Tu as l'impression qu'on cherche maladroitement à te faire culpabiliser. Sauf qu'un café en échange de 20.000 euros... 

  • Alors j'en ai parlé. On peut sur ce prix si vous êtes prêts à signer aujourd'hui.

  • Ben c'est encore un peu cher.

  • Je vais voir, on va téléphoner au central régional, savoir si on peut faire moins.

Il vous fait un clin d'oeil, comme pour vous faire croire qu'il est votre ami. Il disparaît. Tu trouves ça fatigant tous ces allers-retours qu'il fait. Tu ne les comptes plus. Et puis tu as faim. Tu penses au pain au chocolat que tu dégusteras arrivée à la maison. Tu regardes Mr Poilu, tu vois qu'il pense comme toi. Vous savez qu'il ne téléphone nulle part, que tout ça c'est de la mise en scène, du pipeau. Il revient.

  • -lors ça c'est notre dernier prix.

Vous êtes prêts à signer. C'est un peu plus que ce que vous aviez prévu. Mais ça vous plait.

  • Ok. On est d'accord.

C'est là que ça part en vrille.

  • Quelle solution de financement vous souhaitez?

  • Aucune, on paie cash

  • Ah oui mais non c'est pas possible. Parce que cette offre de prix, vous vous doutez bien qu'on ne fait pas de bénéfice.

Alors là ça t'étonnerait beaucoup qu'ils vendent à perte. Ils te prennent pour une buse. Tu as faim mais quelques-uns de tes neurones sont encore en vie.

  • Donc si vous voulez profiter du prix, il faut prendre une offre de financement. Ou alors le pack avec l'entretien inclus. Et puis c'est mieux de rajouter 2 ans de garantie. Même si la garantie ne fonctionne pas sur les pneus...

Tu ne l'écoutes plus. Tu regardes Mr Poilu. Lui aussi a compris. Ils ne veulent pas te la vendre cette voiture. Tu te rappelles pourquoi tu n'achètes jamais de voitures neuves. Tu te rappelles combien ces méthodes te rappellent les souks. Sauf que dans les souks, tu joues le jeu, ça fait partie. Et tu aimes l'ambiance globale, le gars qui fait semblant de mourir parce que tu as proposé un prix trop bas, c'est les vacances. Là non. Ca te fatigue.

Il continue, il te parle mensualités, garantie, il se répète. Il y a des chiffres partout. Il te sort des grilles d'amortissement. Il te fatigue. Tu n'es déjà plus là. Il retourne voir si le central serait d'accord pour ce prix sans financement, bien sur que non. Ça t'aurait étonnée. 

Le rêve s'est envolé.

Tu l'interromps :

  • Bon nous on veut payer cash. Si c'est impossible, on va rentrer, j'ai faim, tous ces chiffres ça me fatigue. Là je n'en peux plus.

  • Je vous appelle cet après midi, savoir ce que vous décidez?

  • Oui, mais on veut payer cash.

Il vous a perdus. Il ne fera pas l'effort de te proposer un prix sans financement. Il ne vendra pas ce Berlingo aujourd'hui.

Tu vas continuer d'acheter des voitures d'occasion.

 

NB : je suis choquée qu'en France, on puisse te proposer un prix pour ensuite refuser de te vendre une voiture... C'est incroyable.


Rédigé par Fluorette

Publié dans #Ma petite vie

Repost 0
Commenter cet article

Beruthiel 08/05/2011 13:12


Coucou Fluorette!
M'ennuyant hier après un rempla un peu éprouvant, j'ai trouvé ton blog en passant de l'un à l'autre. Et depuis hier j'ai lu tous les posts à rebour, j'en suis à la page 9 à peu près (?). C'est
toujours sympa de savoir qu'il y a des gens comme nous à l'autre bout de la France avec les mêmes problèmes (médecin "générique", installation rurale probable), et surtout changement de voiture
prévu. Merci pour tes avis éclairés, et bonne continuation!


Fluorette 09/05/2011 08:48



Bienvenue!


Certains remplas sont vraiment difficiles. Pour toutes sortes de raisons. Difficile d'être sur la chaise du Dieu remplacé. Internet a cet avantage de favoriser le contact avec d'autres qui sont
géographiquement loin mais qui vivent les mêmes choses. Ca fait beaucoup de bien!



Athran_Zara 07/02/2011 15:07


Je prefere acheter neuf plutot qu'acheter d'occasion perso.
Ceux qui vendent neuf une voiture a 100k km pour + de 50% de la valeur en neuf ... c'est abusé. Et quand je regarde sur tous les sites de vente de voitures d'occaz, c'est toujours pareil. A tel
point qu'un prix décent parait suspect ... Comme cette voiture que j'ai eu qui a été noyée (littéralement) ... Depuis je préfère le neuf. Les marchands de tapis c'est pas partout, tant pis pour
lui, il y a d'autres concessionnaires qui ne sont pas tous comme ça.


Fluorette 10/02/2011 18:38



C'est une sécurité. Cependant, tous les vendeurs que j'ai vus m'ont menée en bateau. En plus, je leur reproche cette négociation, ce prix qui n'est pas le même pour tout le monde et cette
impression de se faire avoir.


+ de 50% pour +100 km, je ne comprend pas bien, le prix de la voiture ne peut pas doubler?


Je vends mes voitures d'occasion en excellent état, je montre tout ce qui ne va pas (petites rayures, bricoles), je n'oblige pas à acheter. Les acheteurs savent ou j'habite et qui je suis.
J'achète d'occasion et je n'ai pas de problème. J'en connais à qui c'est arrivé.



Valérie de haute Savoie 30/01/2011 10:08


Il y a deux ans nous cherchions une voiture, neuve, et nous avions été effarés de l'accueil que la plupart des concessionnaires nous avait fait. Plusieurs fois nous n'avons même pas été approchés,
et comme vous nous avons eu l'impression qu'ils ne voulaient surtout pas vendre.


Fluorette 30/01/2011 22:52



Je pense contacter une association de consommateurs. Vous êtes plusieurs à me confirmer que ça arrive souvent



Zouk 29/01/2011 11:59


Il n'y a pas que les médecins qui voient les étapes de leur vie décalées de quelques années (surtout pour cause d'études longues), tous les précaires aussi (j'en suis, 40 ans, métier à CDD,
locataire, pas de projets à long terme possible...)


nfkb 28/01/2011 16:52


mi j'me demande vraiment pourquoi les constructeurs ne font pas direct de l'occasion, c'est mieux.

- ps c marrant on vit les mêmes trucs en même temps question de médecins qui voient leur vie d'adulte décalée de qq années par rapport aux autres ;) -


Fluorette 28/01/2011 18:55



Le ps est très vrai.


Sauf que j'étais déjà allée et ça m'avait déjà écoeurée. J'avais fini par me tourner vers aramis auto, là le prix etait ferme, non négociable et j'avais trouvé ça plus honnête