Le neurone doigt-yeux

Publié le 12 Août 2011

Dimanche matin, brunch devant la télé. Mr Poilu se coupe du fromage. Les fromages sont secs et durs. Ah ce délicieux hollande vieux. Je pense intérieurement qu'il ferait mieux de le couper dans l'assiette mais la dernière fois que je lui ai dit, il m'a dit qu'il fallait que j'arrête de tout prévoir surtout le pire. Ok. Le saucisson est délicieux* et aujourd'hui l'épisode des Totally Spies est un mélange avec Martin Mystère. Je préfèrerais regarder toute seule, sa présence m'empêche de régresser complètement en regardant les dessins animés. Alors que l'épisode se termine et que je m'apprête à zapper, il crie.

- Ah mais bordel, ça fait trop mal.

Je viens de perdre un tympan. Je le regarde avec un grand sourire et je me permets un "je te l'avais bien dit" (c'est mon côté peste). Je savoure ce grand moment. Mais pas trop longtemps parce que le grand blessé saigne. Beaucoup d'ailleurs. Et lui ne trouve pas ça drôle du tout, il va mourir. Il a mâââl. Je ne vois pas pourquoi nous avons acheté des couteaux à viande, les Degrenne de base ont l'air de très bien couper aussi. Ca ne le fait pas rire non plus. Ce garçon n'a aucun humour.

Je l'emmène au lavabo, je lui montre le savon, je vais chercher des pansements. Evidemment, dans les escaliers, Vanille essaie de me faire tomber en courant en diagonale devant moi. Ca mettrait un peu de piment à cette histoire. J'arrive à redescendre sans encombre. Je retrouve un Mr Poilu un peu pâle. Je regarde la plaie, je n'ai rien touché qu'il gémit déjà et se contracte en essayant de retirer sa main. Je fais alors mes yeux méchants. Il se justifie "mais j'ai mal-heu"**. Je regarde de nouveau, je tire un peu sur les berges. Ca va, il a bien tranché la chair du pouce mais rien de grave. J'ai maintenant le chat Potté en face de moi qui m'implore "faut pas suturer?". Mais non.

Il regarde son doigt et constate que ça saigne encore. "C'est normal que je vois des petites mouches?" Mon dieu, il ne manquait plus que ça. Je lui ordonne de s'allonger sur le canapé et lui sur-élève les jambes. Mais bon, ça va quoi, je vais pas perdre de vue l'essentiel donc je m'attaque à ma tartine de nutella. Après plusieurs minutes, il va mieux. Il ne comprend pas bien pourquoi il a vu des mouches alors qu'il s'est coupé le doigt. "C'est à cause du neurone doigt-yeux, quand tu te coupes, ça fait voir des mouches" suggère-je. Il a l'air de réfléchir. L'hémorragie a dû être importante, la réflexion est longue avant qu'il ne trouve ça bizarre.

Finalement, les choses reprennent leur cours et il s'apprête de nouveau à couper ce fromage dans les airs. Qui a dit qu'on apprenait de ses erreurs?


 

* Notre alimentation n'est pas totalement équilibrée. Mais peut-on lutter face à du fromage et du saucisson avec du pain tout juste arrivé de la boulangerie?

** Tout comme je redeviens une gamine devant des dessins animés, l'Homme qui saigne (ou a le nez qui coule ou un bouton ou toute autre pathologie grave) régresse beaucoup.


Rédigé par Fluorette

Publié dans #Ma petite vie

Repost 0
Commenter cet article

loubet 20/09/2011 14:20


Se souvenir quand même que l'homme est un être fragile. La preuve, il nait plus de garçons que de filles, mais à un an c'est l'inverse. / Bon, Ok, je sorts :)


Fluorette 27/09/2011 14:05



Non, au contraire, restez Pour dire des trucs pareils, vous êtes le bienvenu 



Docmam 16/09/2011 15:14


Oh bordel un cross over Totally Spies et Martin Mystère ??!! Mais pourquoi je l'ai loupé celui là ?


Fluorette 20/09/2011 09:12



Hé ouais, faut regarder plus souvent la télé 



klieb 22/08/2011 15:14


OK, l'homme en rajoute un peu lorsqu'il se coupe avec une enveloppe (cf. Florence Foresti). A l'inverse, s'il ne hurle pas à la mort, il n'est pas pris au sérieux, comme cela a pu m'arriver le jour
où j'ai décidé de m'éplucher dans la joie, la bonne humeur, héhohého, le doigt à la hache sous le prétexte idiot de taper sur une bûche. A part une blancheur persil, il semble que cela soit passé
inapperçu, j'aurais p't'être dû courir partout, tapisser les murs façon film gore ... et moi, gros malin : bon ben j'vais aller d'mander si l'hosto du coin ferait pas une promo sur les strips ...
raté : atelier couture ! je me suis jamais autant marré de ma vie cela dit, vive le gaz qui fait rire et qui fait bizarre là-bas, tout en bas.


Fluorette 23/08/2011 17:06



Le gaz est un bon souvenir pour plein de patients! 



Ha-Vinh 16/08/2011 13:24


C'est pas gentil de se moquer... (tous les mêmes dit ma femme à qui je l'ai fait lire...)


Fluorette 18/08/2011 11:00



Votre femme a raison! 



Docteurmilie 14/08/2011 17:17