L'URSSAF, cette instance obscure

Publié le 30 Décembre 2011

- Bonjour. Je vous appelle car j'ai reçu un courrier de votre part que je ne comprends pas bien

- Quel est votre numéro?

- XXXXXX

- Ah non, on ne vous a pas envoyé de courrier

- Ben si, il est devant moi, il y a votre en-tête et tout

- ah non, c'est pas nous

- Ben si c'est vous, c'est écrit URSSAF. En plus je ne sais pas si c'est pour me demander des sous ou pas, c'est pas clair.

- C'est pas nous qui vous l'avons envoyé

- Bon, comment je fais alors?

- Ben venez nous voir

- Vous êtes à 700 kilomètres de chez moi, c'est un peu loin pour une feuille

- Comment ça se fait?

- Ca se fait que vous êtes infoutus de transférer mon dossier depuis presque 2 ans maintenant

- Ah oui, c'est vrai. Hihihihihi

- Et je fais quoi?

- Dans l'ordinateur, c'est écrit que vous ne devez pas d'argent et qu'on ne vous a pas envoyé de courrier. Au revoir

 

Je vous jure qu'elle a vraiment ri. Et j'ai vraiment peur.


Rédigé par Fluorette

Publié dans #Ma médecine

Repost 0
Commenter cet article

anne 02/01/2012 22:42

Dingue... cela fait vraiment peur.. que de temps perdu..Ils ne me font plus rire du tout ces gens là..

Fluorette 04/01/2012 08:12



Je préfère quand même en rire. Mais après quand je vais à des réunions où on me dit "pourquoi les jeunes ne s'installent pas?" ou "pourquoi ils préfèrent les salariats?", j'ai du lourd dans ma
besace pour répondre.



Doc Ally 02/01/2012 18:37

Ah, l'URSSAF ! Du haut de ma 3° année d'internat, je commence tout juste à découvrir. De mon côté, ils ont un mal fou à comprendre qu'on puisse être salarié et ne faire qu'occasionnellement des
remplacements.
Je viens de recevoir mon échéancier pour l'année prochaine, 1200 euros sans que je sois même sûre de remplacer... Va falloir que j'aille leur réexpliquer, ça m'enchante d'avance.
Mais là, que la correspondante se permette de rire et de prétendre que cette lettre n'existe pas, c'est quand même fort.

sab69 01/01/2012 11:01

hi hi hi.....

J'adore, tout est une question de personnels!!! J'ai un pote lyonnais qui essaie de changer d'adresse depuis 2 ans!!!
Moi ca va, ceux du 94 sont disponibles et compétents!!!
Pour une fois j'ai de la chance!!!
Ce qui marche c'est la lettre de disfonctionnement adressée au supérieur directe!! Ca fait délation, c'est moche, mais en même temps ca soulage!!

Docteurmilie 31/12/2011 18:15

L'URSAFF s'est trompé je ne sais combien de fois , pas plus tard que cette semaine, ils m ont réclamé une somme que j avais pourtant payé...
Et bien j'ai eu la chance d avoir connu le centre de formalité des remplaçants :mediasanté au début de mes remplacements, je n ai donc jamais eu affaire à l ursaff: quand j'ai un problème ou quand
je dois remplir ma déclaration de ressource oubd impôts ou CFE ou n importe quoi: je pends mon téléphone, ma correspondante mediasanté répond tout de suite et règle tous les problèmes, en
particulier elle corrige les erreurs de l ursaff et je ne m occupe de rien!
Le coût est faible par rapport aux avantages !

Guy Liguili 31/12/2011 03:01

J'ai travaillé à l'URSSAF de Paris entre 1981 et 1988. Je ne sais pas comment celà a évolué mais le problème est que coincé par son statut bâtard (entreprise privée gérant un service public),
personne ne sait qui prend la décision.
Je me souviens d'un exemple parlant : A l'époque je travaillais dans un service de comptes et vers 86-87, la prescription était passée de 5 à 3 ans. Personne ne savais à compter de quelle date se
faisait le changement. Nous avons eu des instructions de traiter en urgence les cotisants contrôlés dans la période entre 3 et 5 ans. On y a passé 2 mois. Au bout de 3 mois, le décret est passé
avec effet rétroactif et nous avons du annuler tout ce que nous avions fait et tout recalculer et détruire les dossiers de contentieux et créer de nouveaux dossier de contentieux...

Fluorette 31/12/2011 08:10



Merci pour l'exemple. J'ai l'impression que ça n'a pas beaucoup changé... Dommage