Eleonore, 27 ans et Lily, 18 mois

Publié le 10 Mars 2011

Elle tient par la main sa fille. Elle chuchote : "C'est pour nous deux. Je n'ai plus de voix et elle a de la fièvre sans rien d'autre avec."

Je pose quelques questions. Eleonore répond toujours en chuchotant. Elle est aphone depuis le matin. Lily a l'air d'aller très bien. Elle n'a vraiment aucun autre symptôme que la fivère.

J'examine d'abord la maman. Puis Lily qui, au début, me regarde avec des yeux apeurés et cette moue qui me fait penser qu'elle va pleurer. Mais tout se passe bien, je parle doucement, je lui explique. C'est très calme.  Elle ne pleure pas.

La maman me dit que j'ai beaucoup de chance qu'elle n'hurle pas. Je lui réponds que si tout le monde est détendu, les choses se passent mieux.

Elles sortent du cabinet, je me sens bien, ce calme au milieu du bazar m'a fait un bien fou. Un moment de grâce, un peu hors du temps.

J'ouvre la salle d'attente, tous les yeux se tournent vers moi. Le patient suivant entre et me dit : je croyais qu'il n'y avait personne, on n'entendait rien. Sa voix a rompu le charme, le silence n'est plus là.

Ahhh, si ça pouvait toujours être comme ça...

Rédigé par Fluorette

Publié dans #Patients

Repost 0
Commenter cet article

cyberdoc82 15/07/2012 18:54

C'est la rareté de ces moments là qui les rendent si précieux et appréciables ;)

Babeth 16/03/2011 22:11


J'ai beaucoup aimé ce billet, une vraie pause douceur dans ma lecture du soir.