Breve

Publié le 29 Janvier 2011

- Bonjour Docteur Je viens pour renouveler mon arrêt de travail

- Pourquoi êtes-vous en arrêt de travail?

- Pour dépression et ça ne va pas du tout

- Pourquoi?

- Moi, ne rien faire, ça m'épuise

- ...

Rédigé par Fluorette

Publié dans #Patients

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Z
<br /> Un peu normal "d'attendre" de toucher le fond quand on ne l'a pas encore connu peut-être ?<br /> C'est lorsqu'on est au bout du rouleau sans pouvoir s'en sortir seul qu'on finit par chercher de l'aide ?<br /> Enfin j'imagine que beaucoup font ça car effectivement voir un psy reste très associé soit à la folie soit à un certain snobisme...<br /> <br /> <br />
Répondre
Z
<br /> J'hallucine !<br /> J'ai connu quelqu'un qui a été arrêtée pendant une assez longue période (justifié au départ) mais rien n'a été fait côté psychologique alors comment voulez-vous que ça change ma bonne dame ? Aucune<br /> obligation de voir un psy, de faire un travail, on lui donnait un traitement sans suivi et hop, arrêt prolongé... Elle pleurait sûrement un coup à chaque visite et le médecin devait se dire "bon<br /> ben elle n'est pas en état de travailler", c'est uncercle vicieux...<br /> Qu'avez-vous fait finalement ? Parler un peu, montré l'absurdité de la chose ?<br /> Bon courage, les bras doivent vous en tomber plusieurs fois par jour non ?<br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> Nous avons parlé. Mais "voir un psy" a toujours une connotation très négative dans l'esprit de beaucoup. Et tant que les psychologues ne seront pas remboursés, ça ne nous aidera pas. En plus, il<br /> faudrait commencer le travail avant de toucher le fond, or presque tous attendent d'être au fond du trou, là d'ou c'est le plus dur de remonter.<br /> <br /> <br /> <br />
B
<br /> J'ai un ami interne des hôpitaux de paris qui m'a raconté une histoire similaire.<br /> <br /> Votre patient a besoin de discuter pour que ça sorte.<br /> <br /> <br />
Répondre