Bilan des courses

Publié le 21 Février 2011

Ce titre est un jeu de mot pourri.

Cela fait donc 4 semaines que j'ai repris le sport. J'arrive à faire 2 (à 3) séances par semaine d'environ 1 heure. Même si en ce moment, je vois très peu de patients et que je risque de me momifier sur le fauteuil avec des toiles d'araignées partout, je suis malheureusement obligée d'y être tous les jours et d'attendre le chaland (il y a des expressions comme ça qui me font rire, le chaland en fait partie, je suis une grande enfant). Ce qui ne me laisse pas la possibilité de courir quand je le voudrais. Mais je fais beaucoup d'internet. J'essaie de ne plus me connecter le soir à la maison, ça permet d'éviter que Mr Poilu ne soit conforté dans son opinion que je suis une droguée de l'ordi (mais il a raison, c'est dur de ne pas l'allumer) et de passer du temps ensemble.

Le bilan est pour l'instant positif. 

Les séances sont de difficulté croissante. C'est plus difficile certes mais vraiment pas insurmontable. Il y a une séance sur laquelle j'ai dû marcher pour cause de point de côté, je l'ai refaite 2 jours plus tard sans difficulté. Le moment était mal choisi pour aller courir, j'avais soif car j'avais eu trop chaud au cabinet avant et mon rythme cardiaque de base trop élevé ce jour-là, j'aurais du prendre un peu de propanolol. Le seul point qui ne me plaisait plus était la musique. En effet, j'ai utilisé celles fournies au début. C'était agréable jusqu'aux périodes de course de 8 minutes où les musiques d'ascenseur durent trop longtemps et ne motivent pas assez. J'ai donc téléchargé le logiciel et c'est quand même bien plus sympa de courir sur du LadyGaga.

Physiquement, je me sens mieux. Ma tachycardie ne s'est pas vraiment améliorée mais le stress est important et cela ne fait pas assez longtemps que j'ai repris le sport. Un point intéressant est que je ne suis jamais essoufflée en courant alors que dans ma vie de tous les jours au repos oui. Ce qui confirme que je somatise beaucoup, je suis une follette (expression d'un de mes anciens chefs hospitaliers). Les soirées qui suivent les courses sont plus détendues, je respire mieux.

Ce sont de très bons moments. Dimanche j'ai rencontré un faucon qui s'est posé à quelques petits mètres de moi. Nous sommes restés quelques instants à nous regarder et puis je suis repartie. Ailes déployées, il semblait immense. Au repos il était impressionnant. Bref.

Je n'ai pas perdu de poids. Ce n'est pas mon objectif et je ne suis pas les consignes alimentaires. Il est inenvisageable d'arrêter le fromage et le vin rouge. Mais ma peau est plus ferme et mon gras est plus joli. Ames sensibles s'abstenir : ça bloblote moins, la cellulite est plus lisse et moins grumeleuse. Mr Poilu (qui n'est pas un spécialiste du compliment)  me l'a dit. Il pense aussi qu'au niveau du petit bidon ça n'a rien changé. Mais son avis donné vautré depuis le canapé n'a que peu de valeur.

Ce qu'on peut reprocher à cette méthode est qu'il faut se bouger soi-même. Mais à part en ayant un coach qui viendrait sonner à la porte pour me sortir de force de la maison, aucun autre sport ne m'apporterait ça!

J'ai récupéré le planning des courses en alsace, je pense qu'il faut se motiver avec des objectifs. J'attends mi mars, fin du programme pour voir de quoi je serai capable à ce moment.

Pour le moment, je coure.


Rédigé par Fluorette

Publié dans #Ma petite vie

Repost 0
Commenter cet article

Babeth 21/02/2011 22:59


Finalement, le plus dur c'est de se lancer non? :-) Après, c'est un plaisir, on attend le moment d'aller courir. Bonne continuation, je parie sur le semi pour 2012 :-)


Fluorette 22/02/2011 09:43



C'est un vrai plaisir qu'on attend. C'est normal, ça relache des endorphines.


Merci pour le pari. C'est probablement plus réalisable printemps 2012 que septembre 2011 mais on verra



Aurélie 21/02/2011 20:19


Félicitations pour ta volonté :)

Perso, c'était dans mes bonnes résolutions, je suis allée courir 1 mois 2x/semaines, et là j'ai tout arrêté :(
J'arrive plus à me motiver ^^

Mais c'est vrai qu'après avoir couru, on est bien !

Bonne continuation et merci pour ton blog, j'aime beaucoup tes articles !


Fluorette 22/02/2011 09:42



C'est facile de commencer. Se motiver sur le long terme c'est plus difficile. Mais se défouler est aussi un besoin.


Rien ne t'empêche de reprendre, non?



johan 21/02/2011 16:02


deux a trois séances d'une heure par semaine c'est déja très bien, peut etre compléter avec d'autres mouvements pour muscler le reste du corps ( tai bo, abdo, gym, sport de combat, yoga)et
attention aux blessures.


Fluorette 22/02/2011 09:41



Je fais les étirements après. Un sport de combat ça serait super, mais ici il n'y a rien et prendre ma voiture pour faire du sport je sais ce que ça donne : ça me coute juste cher ;)