Alzheimer

Publié le 19 Janvier 2014

La consultation est finie, son mari m'a déjà serré la main et l'attend dans le couloir. Je m'apprête à lui dire au revoir mais je remarque son écharpe rouge oubliée sur mon bureau, je l'attrape et lui tends.

Elle sourit et me dit "c'est ça le problème avec moi, ma tête est sur mes épaules, mais elle est vide, complètement viiiiiiiiiiiiiiide!".

Elle m'attrape par les épaules, me fait une grosse bise sur chaque joue puis me dit "Merci beaucoup, à la prochaine". Et elle rejoint son mari.

Je reste plantée là quelques minutes, surprise de cette démonstration inhabituelle d'affection et de cette phrase. Tellement lucide.

Rédigé par Fluorette

Repost 0
Commenter cet article

el raco 22/01/2014 11:09

"vous savez quoi docteur ? Le pire c'est de perdre la tête" et de rajouter pour la 10° fois de la consultation :"je vous offre quelque chose à boire ?" ...

Fluorette 29/01/2014 09:53

:/

Docbulle 21/01/2014 10:44

Une pote neuropsy appelle ça le test du bisou. Si un patient te fait le bisou en partant, c'est pathognomonique d'une démence type Alzeihmer, en effet.

Piopio 27/01/2014 18:47

Bon, ça compte pas pour les petits, ils aiment bien les bisous et tant pis pour les rhumes que ça véhicule, idem pour les poignées de mains, ou les bises de Noël (pas celles qui soufflent dehors). Sans ces contacts un peu plus chaleureux, notre métier perd de son charme.